22 mars 2017

Entre ce que je pense,
Ce que je veux dire,
Ce que je crois dire,
Ce que je dis,
Ce que vous voulez entendre,
Ce que vous entendez,
Ce que vous croyez comprendre,
Ce que vous voulez comprendre,
Et ce que vous comprenez,
Il y a au moins dix possibilités (...) de ne pas se comprendre.
Mais, essayons quand même.

— Bernard Werber

Agenda

« La Quête »

Aidez-moi dans mon projet en témoignant (anonymement) ici.

Fictionalité

Lire le dernier numéro : Numéro 2 - 8 février 2017

Derniers articles publiés

Musique du moment

NEWSLETTER

Rechercher

En juin, fais.

1 juin 2017

Ou ne le fais pas, mais il n'y a pas d'essai.

Ne croyez pas que ce titre trahisse mon inculture des dictons français. Enfin, si, un peu, il m’a fallu faire une recherche pour trouver celui qui donnerait le ton de cet article. Et il se trouve que la récolte fut bonne puisqu’il n’y en a pas un, mais trois. Alors allons-y Alonso !

C'est le mois de juin qui fait le pain.
Avec un mois d’avril en demi-teinte et un mois de mai complètement bloqué par la vie, j’ai grand besoin de remettre le pied à l’étrier, ou plutôt la plume à la main. Avec ma FantasTic Lia 404 - que j’entraîne toujours dans mes défis créatifs - nous allons nous faire ce mois-ci un échauffement pré-Camp NaNo, à la ID2mars. L’idée : avoir un petit objectif quotidien et le tenir. Objectif variable selon le projet et l’art pratiqué, oeuf corse.
De mon côté, on part sur l’écriture de 500 mots par jour, que ce soit des brouillons de texte ou des articles de blogs. Blogs, au pluriel, oui, j’y viens.
Si vous souhaitez suivre notre progression, ou nous rejoindre, nous avons mis en place un petit hashtag des familles : #CreativeJune 

Celui qui plante un jardin, plante le bonheur.
Blogs au pluriel donc.
Avec Un neurone à la fois, j’avais des idées précises en tête. Ces idées ont fini par laisser leur place pour d’autres, qui n’entrent pas toutes dans ma ligne édito.
Ce blog, même si on peut avoir des doutes avec un nom pareil, se veut un minimum professionnel. Et je tiens à le garder ainsi. Rien ne change : il y aura toujours des articles pour vous parler d’événements ou d’outils, vous filer deux-trois conseils (pas tous bons à prendre), et bien évidemment mes productions.
Pour ce qui n’a pas sa place ici, cela se fera sur Tumblr. Avant de vous partager l’adresse, sachez qu’il s’agit d’un blog beaucoup plus personnel, dans le but de partager des mots trop longs ou trop privés pour être partagés sur Twitter. Des tranches de vie, parfois intimes. Des pensées, des analyses, des photos, des bouts d’idées, des choses sans importance. Un lâcher d’idées en internet sauvage pour libérer de l’espace mémoire dans mon cerveau. Si cela vous intéresse, voici l’adresse : http://fromjimmie.tumblr.com/

De juin vent du soir, pour le grain est de bon espoir.
Beaucoup de belles choses sont en préparation. Fictionalité est toujours au stade d’écriture, mais ça ne devrait plus tarder à revenir. Je vais reprendre sérieusement l’écriture de La Quête, et si tout se passe bien, je pourrais vous partager l’introduction prochainement. Et un retour aux premiers amours, les histoires courtes SFFF. Je n’en dis pas plus, mais là aussi, si tout se goupille bien, vous devriez en avoir rapidement un bout.
Que le vent* du soir souffle fort, pour que tous ces projets se concrétisent vite et bien. 

Et avant de partir, j’en profite pour vous partager cette musique de Sigrid histoire de faire mes 500 mots du jour, oui

Prenez soin de vous.



(*Est-ce que le ventilateur compte ou pas ? C’est pour un-e ami-e.)
Les commentaires

Writeometer - Le parfait compagnon d’écriture

28 mars 2017

Si vous avez suivi mes aventures de NaNoWriMo, vous savez alors que j’ai une véritable passion pour suivre ma progression (quand il y en a une) d’écriture. Jusqu’ici, j’utilisais un tableau avec des objectifs, des couleurs, des pourcentages, etc. Sauf que, ne nous mentons pas, c’est long à faire et chiant à tenir.
Cette année, j’ai donc décidé de confier cette tâche à une application du nom de Writeometer.

Je l’ai croisée un soir, au hasard, dans les propositions du Play Store. J’ai fini par l’installer en me disant « why not », « on verra bien ce que ça donne ».
Et là, le Graal.


Les commentaires

Camp NaNoWriMo 2017 - Planifier ses journées

27 mars 2017

Que ce soit en période de NaNoWriMo ou tout simplement pendant l’écriture de roman, il m’arrive très souvent d’être débordé par les événements et ne plus savoir ce que je dois faire. Dois-je commencer par écrire tel chapitre ? Continuer tel autre ? Est-ce que je brouillonne ou est-ce que je corrige ?
La seule manière pour ne pas perdre bêtement du temps avec ces questions, c’est de planifier ce qui va être écrit.

En période de NaNo, j’utilise des fiches comme celles-ci.

Les commentaires

Camp NaNoWriMo Avril 2017 - J-15

15 mars 2017


Si vous pensiez être tranquille jusqu’à novembre prochain, je suis vraiment désolé, mais je vais devoir vous enlever le doigt que vous avez dans votre œil. Le NaNo, ça revient en avril, mais en moins hardcore, je vous le promets.

Le Camp NaNo ?
Pour rappel, le NaNoWriMo est un marathon d’écriture se déroulant durant le mois de novembre, où il faut écrire pendant tout ce mois au minimum 50 000 mots d’un roman.

Le Camp NaNo se veut donc comme le NaNo, à quelques détails près.
  • Le nom, déjà. Camp comme camping, d’où la thématique des tentes et des chalets.
  • Les cabines : un chouette endroit où l’on peut se retrouver avec plusieurs nanoteur-se-s, par affinité de copain-e-s ou de genre d’écriture. Contrairement au forum où tout le monde peut écrire et lire, ici, seul-e-s vos camarades de cabine verront la conversation. C’est plus intime, en quelque sorte. On peut être jusqu’à douze personnes par cabine (11 nanoteurs + vous).
    EDIT : Nous pouvons être jusqu'à 19 nanoteur-se-s par cabine !
  • L’objectif : vous décidez de votre objectif, même s’il y a un minimum imposé, à savoir 10 000 mots. 1/5ème de NaNo, vous êtes laaaaarge.
    EDIT : Les objectifs sont disponibles en mots, lignes, minutes, heures et pages. Je n'ai pas vérifié le minimum requis pour chacun d'entre eux, à vous de tester.
  • Le mois : les Camp NaNo, parce qu’il y en a deux, sont en avril et en juillet. Ce qui est pratique pour les auteur-e-s qui n’auraient pas le temps en novembre, vous pouvez vous caler sur deux autres dates dans votre agenda.

Les commentaires

Le pourquoi du comment - Réflexion sur le blocage/doute d'écriture

14 mars 2017

Depuis quelques temps, je me retrouve à tweeter mes pensées en direct. Sauf qu’il y a deux problèmes à ça : le premier, c’est que celleux qui me suivent en ont peut-être rien à carrer de mes réflexions philosophiques ou états d’âme (je leur répondrais d’arrêter de se faire du mal et de me muter) ; le second, c’est que ce format « fil à base de messages en 140 caractères », ça devient très vite pénible à lire.
Je me dis alors : « tiens, et si je faisais plutôt un article sur mon blog ? » Étant donné que sa première fonction est d’être mon journal d’auteur, faudrait vraiment pas être doué* pour ne pas écrire proprement les choses ici plutôt que dans le brouhaha de Twitter.
(* Est-ce un aveu ? Tout à fait.)

Les commentaires