Noël n'aura pas lieu






Noël n’aura pas lieu. Enfin, peut-être. En fait, cela ne dépend que de vous. À chaque fin d’épisode, vous aurez la possibilité d’aider, ou non, le Pays de Noël.

Faites les bons choix et toute cette histoire ne sera qu’une amusante anecdote à raconter au coin du feu.

Retrouvez tous les jours, jusqu'au 24 décembre inclus, un nouvel épisode de cette histoire de Noël. #UnNeuroNoël


Musique du moment

NEWSLETTER

Rechercher

4 déc. 2017



___Quelle nuit affreusement longue que fut celle-ci. Même si la notion du temps était un concept qui ne parlait qu’aux humains, ces heures interminables d’attente avec des chants de Noël avaient eu raison de la patience du nisse. Au prochain sapin qui serait déclaré roi de la forêt, il en cramerait un de rage, pour le principe.

___« Assez ! », hurla-t-il intérieurement. Abuser de ses privilèges n’était pas dans ses habitudes, mais s’il n’arrivait pas à les joindre par cette voie, il le ferait par l’autre.
___Lorsqu’un enfant écrit au père Noël, sa lettre est généralement gérée par votre service des postes. Une enveloppe, un timbre, des dizaines ou des centaines de petites mains, un certain risque à ce qu’elle n’arrive pas à destination, mais qui fait ses preuves au quotidien. Toutefois, il existe un autre moyen, moins connu, à cause de vos allergies aux « trucs mystiques » comme vous le dites.
___Les rouges-gorges, que vous considérez comme de mignons petits oiseaux de jardin, sont de véritables pioupious de compétition. Ils repèrent les vœux à des kilomètres, pour peu que celui qui les formule y ait mis un peu de foi. Plus vous y croyez, plus vite ils arrivent.
___Et la foi, notre nisse n’en manquait pas.
___Trois secondes suffirent pour voir dans le ciel un petit oiseau au majestueux col orangé. C’est à l’atterrissage avec une grâce sans pareille qu’il reconnut Margaret, le rouge-gorge du quartier.
___« Hector-nisse ! Ça par exemple !
___ Que c’est bon de te revoir, Maggie.
___— Moi aussi, moi aussi... »
___Avez-vous déjà vu un oiseau triste ? Moi non plus. Sous vos yeux ébahis, en voici un beau spécimen.
___« Ça n’a pas l’air d’aller, que t’arrive-t-il ?
___ Oh la la, c’est la panique là-haut. Nick...
___ Quoi, il n’y a plus assez d’enfants pour croire en lui ?
___ Non... Pire... »
___À en croire l’état dans lequel elle venait de se mettre, et aussi surprenant que cela puisse paraître, cet oiseau était aussi capable d’éclater en sanglots.
___« Allons allons, il ne peut pas y avoir pire pour Noël que de ne plus y croire.
___ …
___ À moins que…
___— ...
___— Attends, tu n’es pas en train de me dire…
___— Qu’il a chanté son dernier « Ho ! Ho ! Ho ! », si.
___— Il est immortel, ça n’a aucun sens !
___— Je sais bien, mais apparemment, quelqu’un a trouvé comment… »
___V’là-t’y-pas qu’elle reniflait bruyamment maintenant. Hector-nisse, comme elle aimait l’appeler, la réconfortait du mieux qu’il le pouvait.
___« Qui a bien pu faire ça ?
___— C’est bien ce qui les préoccupe. Tout le monde est sur le pont, mais tu sais Hector-nisse, on n’a pas l’habitude de ce genre de choses.
___— Je sais Margaret, je sais. Est-ce qu’on peut vous aider en quoi que ce soit ?
___— ... Tu saurais le ressusciter ?
___— Malheureusement, non, je n’ai pas ce pouvoir. Je pensais plutôt à trouver le responsable.
___— Je ne sais pas, j’imagine que toute aide est bonne à prendre. Qu’as-tu en tête ? »

___Au jeu des imitations, Hector méritait un dix sur dix à celui de l’ours sorti trop tôt de son hibernation. Après avoir claqué la bise à deux trois meubles avec ses genoux, il adressa un adorable bonjour à Hercule et Hastings, ses poissons rouges, puis sortit de l’appartement, sans même avoir remarqué ce qui se tramait dans la cuisine.
___« Maggie, je crois que j’ai l’homme qu’il vous faut. »

---

C'est à vous de jouer. Le Pays de Noël acceptera-t-il l’aide d’Hector et de son nisse pour résoudre leur mystère ?
1. Ce ne sera pas un cadeau, mais ils ont besoin d’une aide extérieure
2. Ils n’ont vraiment pas besoin de se coltiner un tel boulet en plus

Pour voter, c'est ici : https://strawpoll.com/h3wh2bwz


Partager cette histoire sèche les larmes des pioupious.

---

Edit du 05/12, 14h30 :

Les commentaires

Ici, les commentaires sont modérés.